"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L’homme est une création du désir, et pas une création du besoin" - Gaston BACHELARD

"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " - Henry FORD

"En général, on parvient aux affaires par ce qu'on a de médiocre, et on y reste par ce que l'on a de supérieur" - François-René de CHATEAUBRIAND

"Le changement du monde n’est pas seulement création, progrès, il est d’abord et toujours décomposition, crise " - Alain TOURAINE

"Il y a deux types de problèmes dans la vie : les problèmes politiques sont insolubles et les problèmes économiques sont incompréhensibles" - Alec DOUGLAS-HOME

"N'acceptez ni les vérités d'évidence, ni les illusions dangereuses" - Maurice ALLAIS

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles " - Bill GATES

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

Citation Suivante

Histoire économique du sous-développement au prisme de la colonisation

21 décembre 2015

Au-delà des raisons politiques ayant entraîné la décolonisation des pays du tiers-monde, et au-delà des considérations éthiques liées à la colonisation, une rétrospective économique permet d'appréhender le phénomène du sous-développement à travers le prisme de la colonisation.

Description

(1) Après un retour historique sur la notion de sous-développement, le bulletin économique analyse (2) le processus de décolonisation sous l'angle économique et développe ensuite (3) les thèses économiques portant sur le phénomène de colonisation, avant finalement de (4) développer une réflexion quant à l'apport, dans les pays colonisés, du système économique capitaliste.

Contacter L'Economiste pour vous abonner