"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"Ce n’est pas l’employeur qui paie les salaires, c’est le client" - Henry FORD

"L’avenir ne se prévoit pas, il se prépare " - Maurice BLONDEL

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"Prenons le cas de Singapour. […] On dirait un miracle économique. Mais le miracle est moins celui de l’inspiration que celui de la transpiration" - Paul KRUGMAN

"La liberté n’est pas l’absence d’engagement, mais la capacité de choisir" - Paulo CUELHO

"Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise " - Jean MONNET

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

Citation Suivante

L'OMC et l'Accord de Bali

26 octobre 2015

L'adoption de l'accord de Bali (Indonésie), issu de la 9ème Conférence ministérielle de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce), intervient fin 2013 après une longue période de blocage du système commercial multilatéral. En effet, cela faisait près de 20 ans qu'aucun accord commercial global n'avait été trouvé à cause du mode de fonctionnement de l'organisation et du contexte évolutif dans lequel interviennent les négociations. Avant la tenue en Décembre 2015 de la 10ème Conférence ministérielle de Nairobi (Kenya), il convient d'analyser comment l'accord de Bali pourrait déjà à lui seul possiblement marquer le début d'une nouvelle dynamique de négociation, et ce même si sa portée a volontairement été minimaliste afin d'éviter un nouveau blocage potentiellement létal pour cette organisation.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) le l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), sa philosophie, ses règles, son fonctionnement et ses évolutions internes récentes. Puis, dans un deuxième temps, (2) l'analyse porte sur les raisons ayant amené les négociations dans une situation de blocage. Ensuite, (3) le bulletin se focalise sur les éléments à retenir de l'accord de Bali et sur sa portée. Enfin, (4) le bulletin avance des éléments de réflexions et de perspective quant à la signification de cet accord pour le système commercial multilatéral.

Contacter L'Economiste pour vous abonner