"Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé" - Alan GREENSPAN

"Sous le capitalisme, les gens ont davantage de voitures. Sous le socialisme, les gens ont davantage de parkings " - Winston CHURCHILL

"L’économie se venge toujours" - Raymond BARRE

"L'avarice commence où la pauvreté cesse. " - Honoré de BALZAC

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." - John ADAMS

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"L’inflation est toujours un phénomène monétaire" - Milton FRIEDMAN

"La puissance productrice d’un pays peut s’accroître d’une façon plus que proportionnelle à l’augmentation du chiffre de sa population" - Alfred MARSHALL

Citation Suivante

Les agences de notation dans la crise globale

14 septembre 2015

La crise des subprimes et la crise des dettes souveraines en Europe ont révélé l'existence d'entités dont la majorité du grand public n'avait pas connaissance. Les agences de notation, qui sont des organismes chargés d'évaluer financièrement les acteurs économiques, ainsi que les engagements financiers qui leur sont associés, ont souvent été stigmatisées par les politiques. En effet, après s'être attaqué à la finance de façon générale, cela permettait de mettre un nom sur un monde sans visage. Surtout, cela permettait d'apporter une explication simple et de trouver un bouc émissaire parfait à des maux par lesquels les économies étaient touchées. Au-delà de ces affirmations politiques péremptoires souvent démagogiques, et sans vouloir exempter les agences de notation de leur responsabilité, il convient de rappeler un certain nombre de vérités quant à leur fonctionnement, leur rôle, leur portée et leur utilité.

Description

Le bulletin présente (1) tout d'abord le fonctionnement et le rôle des agences de notation. Puis, (2) dans un deuxième temps, le bulletin s'intéresse à l'évolution du processus de contrôle prudentiel ayant amené à accorder l'importance actuelle aux systèmes de notations de ces agences, (3) les raisons pour lesquelles ces dernières n'ont pas anticipés la crise des subrpimes ainsi que (4) celles qui les ont amené à sous-estimer les produits qui se sont avérés déstabilisateurs pour l'économie mondiale, les risques inhérents à l'activité des agences, et enfin (5) le rapport ambigu, et souvent incohérent, des Etats vis-à-vis des agences de notation.

Contacter L'Economiste pour vous abonner