"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

"Hélas! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ?" - Benjamin FRANKLIN

"Les communistes sont ceux qui ont lu Marx. Les anti-communistes sont ceux qui l'ont compris " - Ronald REAGAN

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Le budget est le squelette de l'État débarrassé de toute idéologie trompeuse" - Joseph SCHUMPETER

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"L'offre créée sa propre demande" - Jean-Baptiste SAY

"Un économiste est quelqu’un qui expose l’évidence en termes incompréhensibles" - Alfred KNOPFT

"Tout chômage quelconque a uniquement sa cause dans le fait que des changements dans les conditions de la demande ont lieu sans cesse, et que les résistances de frictions empêchent que l’ajustement des salaires appropriés ne s’effectue instantanément" - Arthur Cecil PIGOU

Citation Suivante

Les suites économiques de la Première Guerre mondiale

28 mai 2018

La Première Guerre mondiale prend fin en 1918 après quatre ans de guerre. Au-delà des implications politiques, sociales et monétaires nées du premier conflit mondial il convient de s'interroger sur les conséquences économiques globales. Sur le plan économique, les années 1920 représentent un intermède de stabilité et de prospérité relative avant la grande dépression issue de la crise de 1929. En revanche, les dettes contractées avant et pendant le conflit, ainsi que les termes du traité de Versailles auront des implications profondes, et même funestes à certains égards, quant à l'équilibre économique européen de l'immédiate après-guerre.

Description

Le bulletin économique analyse tout d'abord (1) les conséquences et les mécanismes sous-jacents liés aux réparations financières de guerres infligées à l'Allemagne, avant de s'intéresser (2) aux implications économiques, notamment en Europe centrale, en France et aux Etats-Unis.

Contacter L'Economiste pour vous abonner