"Christophe Colomb fut le premier socialiste. Il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait, et ce aux frais du contribuable." - Winston CHURCHILL

"L'épargne et l'accumulation de biens de capitaux qui en résulte sont au début de chaque tentative d'améliorer les conditions matérielles de l'homme; c'est le fondement de la civilisation humaine" - Ludwig Von MISES

"Je parle de l’esprit du commerce qui s’empare tôt ou tard de chaque nation et qui est incompatible avec la guerre" - Emmanuel KANT

"On n’est jamais mieux gouverné que lorsqu’il n’y a pas de gouvernement" - Jean-Baptiste SAY

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"Le socialisme cherche à abattre la richesse, le libéralisme à supprimer la pauvreté " - Winston CHURCHILL

"Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation" - Thomas JEFFERSON

"La protection douanière est notre voie, le libre-échange est notre but " - Friedrich LIST

"Un peu d’internationalisation éloigne de la patrie, beaucoup y ramène" - Jean JAURÈS

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

Citation Suivante

Perspectives économiques 2016 de la Zone euro

25 janvier 2016

Beaucoup d'observateurs anticipent que l'année 2016 en Zone euro viendra amplifier la reprise économique esquissée en 2015. Toutefois, les difficultés économiques rencontrées par les pays du monde émergent et les craintes liées à l'inflation peuvent compromettre cette reprise.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord (1) les éléments constitutifs d'un scénario économique optimiste pour la Zone euro en 2016, avant ensuite de souligner les forces de rappel négatives pesant sur ce scenario, tant (2) au niveau de la contrainte extérieure (3) qu'au niveau de l'inflation

Contacter L'Economiste pour vous abonner