"L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN

"Le gouvernement ayant pris ainsi la place de la Providence, il est naturel que chacun l'invoque (...). Aussi rencontre-t-on un nombre immense de requêtes qui, se fondant toujours sur l'intérêt public, n'ont trait néanmoins qu'à de petits intérêts privés" - Alexis de TOCQUEVILLE

"Casser l’inflation se fait toujours au détriment de l’emploi" - Nicholas KALDOR

"Vous ne pouvez pas taxer les gens quand ils gagnent de l'argent, quand ils en dépensent, et quand ils épargnent" - Maurice ALLAIS

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France " - Maximilien DE BETHUNES, Duc de Sully

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

"Je crains le jour où la technologie dépassera nos relations humaines. Le monde aura une génération d'idiots " - Albert EINSTEIN

"Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire. Car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. " - Henry FORD

Citation Suivante

Perspectives économiques mondiales 2015

2 février 2015

Après une année 2014 en-deçà des attentes au regard de la dynamique économique mondiale constatée a posteriori, l'année 2015 devrait a priori marquer une accélération modérée de la création de richesses. Toutefois, il convient de noter que les dynamiques à l'œuvre et les inconnues pesant sur l'activité mondiale pourraient modérer ces attentes. Malgré une convergence des rythmes de croissance entre pays émergents et pays développés, les disparités géographiques resteront marquées, avec des zones en croissance et d'autres en stagnation.

Description

Le bulletin économique présente tout d'abord les prévisions globales en matière d'activité économique, puis il effectue une analyse globale des grandes dynamiques sous-jacentes qui seront à l'œuvre en 2015 afin d'en réaliser une synthèse. Ensuite, les grandes inconnues structurelles seront analysées, pour enfin souligner les tensions liées à la notion de stagnation séculaire.

Contacter L'Economiste pour vous abonner