"Le capitalisme constitue par nature, un type ou une méthode de transformation économique, et non seulement il n’est jamais stationnaire, mais il ne pourrait le devenir. Ce processus de destruction créatrice constitue la donnée fondamentale du capitalisme" - Joseph SCHUMPETER

"Je crains le jour où la technologie dépassera nos relations humaines. Le monde aura une génération d'idiots " - Albert EINSTEIN

"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." - MONTESQUIEU

"Nous sommes des créatures qui nous affligeons des conséquences dont nous continuons à adorer les causes " - BOSSUET

"J'ai déjà croisé le mensonge, le fieffé mensonge. Mais avec le ministère de l'économie, je découvre le stade ultime: la statistique" - Benjamin DISRAELI

"Moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient" - Maurice ALLAIS

"Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain" - Helmut SCHMIDT

"En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai " - TALLEYRAND

"Un Economiste peut commettre deux erreurs, la première consiste à ne pas calculer et la seconde à croire en ce qu’il a calculé" - Michal KALECKI

"L'impôt tue l'impôt" - Arthur LAFFER

Citation Suivante

Réflexion sur la finance

21 septembre 2015

En tant que secteur d'activité, la finance renvoie aux moyens de financer l'activité économique via les marchés financiers ou l'institution bancaire. En effet, régi par des processus concurrentiels, le secteur de la finance permet aux agents économiques (entreprises, ménages, Etats) d'échanger leurs risques et de trouver de la liquidité. Propice aux fantasmes et à la caricature, la finance est fréquemment affublée de tous les maux alors même que l'activité de financement est fondamentale pour assurer un développement économique et social pérenne.

Description

Le bulletin économique développe une réflexion quant à la nature de la finance, permettant de mieux appréhender les débats à son sujet.

Contacter L'Economiste pour vous abonner