"L’Europe se fera par la monnaie ou ne se fera pas" - Jacques RUEFF

"Si la méchanceté des hommes est un argument contre la liberté, elle en est un plus fort encore contre la puissance. Car le despotisme n'est autre chose que la liberté d'un seul ou de quelques-uns contre tous" - Benjamin CONSTANT

"Il y a deux manières de conquérir et d'asservir une nation, l'une est par les armes, l'autre par la dette." - John ADAMS

"En France quand on raisonne économiquement on est soupçonné de conspirer socialement" - Auteur indéterminé

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

"Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS

"Mes clients sont libres de choisir la couleur de leur voiture à condition qu’ils la veuillent noire" - Henry FORD

"Un problème politique est un problème économique sans solution" - Georges ELGOZY

"L'impôt tue l'impôt" - Arthur LAFFER

"Qui ne peut attaquer le raisonnement, attaque le raisonneur " - Paul VALERY

Citation Suivante

Retour vers le futur : la France applique aujourd'hui le programme économique du PCF de 1981

30 mai 2022

La vidéo ci-dessous met en scène, notamment, le secrétaire général du Parti Communiste Français (PCF) lors de la campagne pour l'élection à la présidence de la République française en 1981 : Georges Marchais.

Monsieur Marchais fait le diagnostic que la société et l'économie française souffrent d'un mal profond dont la racine serait "la course au profit", autrement dit le Capitalisme. Pour vaincre ce mal, il préconise des mesures économiques permettant selon lui de supprimer totalement le chômage du pays au terme d'un septennat sur le thème du changement.

Au-delà de la sémantique et de l'argumentaire qui sont toujours utilisés de nos jours dans des termes quasiment identiques, il convient de noter que les mesures que le Parti Communiste présentait comme la solution pour redresser l'économie française (déjà en "crise") ont depuis été progressivement et en totalité mises en place en l'espace de trois décennies avec les résultat que nous connaissons : passage aux 35 heures par semaine, hausse du SMIC, augmentation du nombre de fonctionnaires, imposition sur le revenu à 75%, imposition sur la fortune, hausse des pensions de retraites et diminution de l'âge de départ à la retraite, hausse des allocations sociales, etc.

Dans un contexte où d'aucuns accusent la France d'être un pays ultra-méga-turbo libéral, cette vidéo permet un "retour vers le futur" éclairant et dont vous pourrez convenir du qualificatif le plus pertinent selon vous après son visionnage.

 Citation

Sylvain Fontan, « Retour vers le futur : la France applique aujourd'hui le programme économique du PCF de 1981 », analyse publiée sur «leconomiste.eu» le 17/03/2015.