"Il serait un mauvais économiste celui qui ne serait qu’économiste" - Friedrich HAYEK

"On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. S’endetter appartient à l’essence de l’entreprise et n’a rien d’anormal" - Joseph SCHUMPETER

"Le problème avec la réduction des impôts sur le revenu c’est que ça stimule suffisamment l’économie pour que tout le monde rentre dans la tranche supérieure" - Harold COFFIN

"Notre économie change jour après jour et, en ce sens, elle est toujours nouvelle" - Alan GREENSPAN

"Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence" - Frédéric BASTIAT

"N'acceptez ni les vérités d'évidence, ni les illusions dangereuses" - Maurice ALLAIS

"Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. Respecter ce principe éviterait bien des guerres à l'humanité" - Thomas JEFFERSON

"Hélas! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ?" - Benjamin FRANKLIN

"Il est aussi absurde de parler de démocratie ou d'efficacité économique dans une société communiste que d'évoquer un capitalisme sans argent" - Alexandre ZINOVIEV

"Lorsque circulent dans un pays deux monnaies dont l’une est considérée par le public comme bonne et l’autre mauvaise, la mauvaise chasse la bonne" - Sir Thomas GRESHAM

Citation Suivante

Le crayon jaune de Milton FRIEDMAN

26 avril 2022

Milton Friedman (1912 -2006) est un économiste américain, prix Nobel d'économie 1976 et chef de file du courant dit "monétariste". Dans cette vidéo de dix minutes, il présente de façon brillante, pédagogique et très intuitive le système des prix et le marché libre à travers un exemple simple : celui de la fabrication d'un crayon jaune basique. Par extension, c'est également le fondement de la mondialisation économique, c'est-à-dire en substance l'interconnexion des économies, qui apparaît de manière sous-jacente.