"On taxe les riches car ils sont riches et on taxe les pauvres car ils sont nombreux " - blague de fiscaliste

"La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique" - Kenneth ARROW

"Quand vous êtes capable, feignez l'incapacité. Quand vous êtes proche, feignez l'éloignement. Quand vous êtes loin feignez la proximité" - Sun TZU

"Les hommes n'étant pas dotés des mêmes capacités, s'ils sont libres, ils ne sont pas égaux, et s'ils sont égaux, c'est qu'ils ne sont pas libres" - Alexandre SOLJENITSYNE

"C'est en poussant à bout le mouvement économique que le prolétariat s'affranchira et deviendra l'humanité" - Jean JAURES

"Dans ce monde complexe où l’information n’a jamais été aussi abondante, nous devons développer l’intelligence économique " - Jean ARTHUIS

"Il n'y a que deux possibilités, soit un système dirigé par la discipline impersonnelle du marché, soit un autre dirigé par la volonté de quelques individus; et ceux qui s'acharnent à détruire le 1er contribuent, sciemment ou inconsciemment, à créer le 2nd" - Friedrich HAYEK

"Hélas! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ?" - Benjamin FRANKLIN

"La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY

"La grande industrie exige sans cesse une armée de réserve d’ouvriers sans emploi" - Karl MARX

Citation Suivante

Qu'est-ce que l'économie ?

La science économique se définit comme l’étude des mécanismes de production, de répartition, d’échange et de consommation des richesses.

Ce faisant, la science économique cherche à répondre à une question simple : comment satisfaire des besoins humains infinis dans un monde où les ressources sont par nature finies ?

Dans ce cadre, il est donc possible de dire que l’économie est la gestion de la rareté.

Pourquoi comprendre l'économie ?

Afin de savoir en quoi la compréhension de l’économie est importante il suffit d’avoir en tête le syllogisme suivant :

  • J’ai envie de comprendre le monde.
  • Qu’est-ce qui gouverne le monde ?
  • C’est l’argent.
  • L’argent c’est quoi ?
  • C’est l’économie.
  • Donc pour comprendre le monde il faut comprendre l’économie.

15/05/13 La France est officiellement en récession économique

Comme prévu, et malgré les déclarations politiques, la France est entrée en récession au premier trimestre 2013 (T1 2013). Même si ce constat était déjà internalisé par les observateurs économiques depuis longtemps, les chiffres officiels viennent confirmer cette tendance récessive. D'un point de vue technique, une récession se définit comme deux trimestres consécutifs de baisse du Produit Intérieur Brut (PIB). Concrètement, cela signifie que la richesse produite a diminué d'un trimestre à l'autre; de -0,2% en T4 2012 et -0,2% en T1 2013. Il est maintenant évident que la France est entrée dans un cycle récessif avec l'ensemble des moteurs de la croissance qui sont négatifs.

Evolution trimestrielle du PIB de la France depuis 2008

Lire la suite >

14/05/13 Première confrontation commerciale majeure entre la Chine et l'Union Européenne

La Commission Européenne a récemment proposé de taxer les importations de panneaux solaires en provenance de Chine, les accusant de concurrence déloyale. En réponse à cette proposition, la Chine a mis en place des mesures de rétorsions sur certains produits et a lancé une enquête anti-dumping à l'encontre de l'Union Européenne (UE). Les différentes mesures prises de part et d'autre soulignent les tensions commerciales accrues entre ces deux zones économiques et risquent de faire émerger le conflit commercial le plus important depuis des décennies.

Principaux fabricant de panneaux solaires dans le monde

Lire la suite >

09/05/13 Les pays d'Europe du Sud s'orientent vers un ajustement économique encourageant

Les pays d'Europe du Sud ont hérité d'un acronyme peu flatteur lors de la crise globale : les PIGS, soit "cochons" en anglais. L'acronyme de PIGS renvoie à la première lettre de chaque pays (Portugal, Italie, Grèce, Espagne - Spain en anglais). L'intérêt de cet acronyme est de pouvoir regrouper sous une même et seule appellation des pays aux caractéristiques économiques comparables et qui appartiennent à une même zone géographique. Au plus fort de la crise en 2008-2009, les pays du "Club Med" (autre expression peu flatteuse) sont ceux qui ont connu la dégradation économique la plus rapide et la plus profonde. Après plusieurs années compliquées sur le plan économique, ces pays connaissent des signes encourageants d'amélioration.


     Evolution détaillée de l'évolution de la balance des paiements dans les pays Europe du SudEvolution globale de la balance des paiements des pays Europe du Sud

Lire la suite >

08/05/13 Chute inquiétante des cours des matières premières

Le cours des matières premières (énergies, métaux, alimentaires) a commencé à fortement diminuer depuis le début de l'année 2013, et la baisse est très visible depuis un mois. La baisse est particulièrement visible sur l'or et le cuivre. Instinctivement, il paraît logique de se féliciter de cette baisse car les prix des produits concernés seront moins chers à l'achat. Si cette idée est vraie, il convient néanmoins de souligner le caractère inquiétant de cette évolution des prix. En effet, la baisse des cours traduit surtout une diminution d'activité de l'économie mondiale qui risque d'évoluer vers une récession. 

Différentes matières premières

Lire la suite >

01/05/13 Slovénie : prochain pays de la zone euro à devoir être sauvé?

La Slovénie pourrait devenir le 6ème pays de la zone euro à devoir faire appel à une aide internationale après la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne et récemment Chypre. Les inquiétudes concernant ce pays se précisent et se concentrent notamment sur son système bancaire qui fait courir un risque systémique à l'ensemble de l'économie nationale. La Slovénie pourrait avoir besoin d'un plan de sauvetage financier de l'ordre de 8 milliards d'euros, soit environ 25% de son PIB, pour recapitaliser les banques et renflouer les finances publiques.

Lire la suite >